PUB de SMS qui nous prennent pour des imbéciles

par Moadh le 06/01/2015 1121 13 votes 1 Publicité

Participez

Vous n'avez plus de credix.

On ne présente plus ces pubs horribles, proposant des services bidons par SMS surtaxés tels que des prédictions, des fond d’écrans, des  sonneries, des vidéos ou des thèmes. Ces publicités jouent principalement sur la naïveté d’un public de collégiens ne sachant comment consommer son forfait en leur proposant d’envoyer une série de 3 ou 4 sms à 1€50 ainsi qu’un engagement pour un abonnement hebdomadaire d’une valeur de 3€.

Parmis les plus célèbres : la possibilité de savoir si ton ex t’aime encore, si ton mec te trompe, l’âge auquel tu mourras, le sexe de ton futur bébé, acquérir le dernier tube de rené la taupe ou de la vache qui fait meuh, ou encore télécharger le thème du petit chien trop mignon qui t’amène tes SMS et utilise sa voix de crécelle pour te réveiller.

On pourra noter l’invention et l’introduction de la très célèbre expression « Fais toi plaiz’  » utilisé dans le but d’utiliser un langage correspondant à celui de la jeunesse actuelle. Bon là c’est raté …

Tout dernièrement, nous avons également pu constater que ces pubs servent aussi à relancer la carrières d’icônes interplanétaires telles que Marie de Secret Story qui démontre dans ce spot son incompétence et son manque de crédibilité en tant qu’actrice. Bon, du coup, là aussi c’est raté …

Visuellement parlant, ces publicités sont moches.
Elles abusent de couleurs criardes afin d’aggresser au maximum la rétine du pauvre téléspectateur. Composées d’images fixes complètement clichées (couples heureux, beau gosse body buildées, bébés/chatons/chiots trop mignons), animées généralement par un effet de parallaxe.  Le principe de l’offre est expliqué par une voix off absolument pas crédible, tandis que les conditions générales de ventes défilent au bas de l’écran.

Comme vous l’avez sûrement compris ces pubs ne coûtent pas cher du tout (le produit non plus ne doit pas coûter bonbon à créer), et le prix de diffusion ne doit pas être exhorbitant étant donné que ce type de spot ne passe qu’en fin de soirée et sur les chaînes de clips musicaux. Ce très faible coût de production doit d’ailleurs être très vite rentabilisé grâce aux pigeons consommateurs, ce qui expliquerait la prolifération de ce véritable cancer du monde du marketing ces dernières années sur les nombreuses chaînes numériques et satellites.

 

source : http://publiciteachier.wordpress.com/2012/07/25/les-sms-surtaxes/

Commentaire(s)

1 Trier par : Plus récent | Plus de j'aime
  • Tdumas

    Profiter de la naïveté des jeunes avec leurs forfaits bloqués et l'argent qu'ils leur restent en fin de mois pour des services bidons très coûteux c'est très malsain mais ça reste autorisé et pire, ces pubs envahissent également les derrières de magazines et les panneaux publicitaires ...

    Le 13/01/2015
    +

    2

  • Tdumas

    Profiter de la naïveté des jeunes avec leurs forfaits bloqués et l'argent qu'ils leur restent en fin de mois pour des services bidons très coûteux c'est très malsain mais ça reste autorisé et pire, ces pubs envahissent également les derrières de magazines et les panneaux publicitaires ...

    Le 13/01/2015
    +

    2